Passer au contenu principal

Des célébrations monstres pour le 1er juillet

Coupure de presse en noir et blanc avec image d’une feuille d’érable.

Aurora Banner, édition du 7 juillet 1899.

L’un des événements marquants dans le parc a eu lieu un 1er juillet, auparavant la Fête du Dominion, que l’on célébrait dans le Canada tout entier.

En 1891, Le club de cyclisme et de la crosse d’Aurora a décidé d’organiser des célébrations monstres dans le parc municipal pour la journée du Dominion.  Au programme, des matchs de la crosse et de soccer, des courses à vélo et à pied et un concert le soir dans la salle d’exercices.  Le train du matin et plus tard le train radial de York transporteraient les visiteurs à Aurora où ils seraient accueillis par l’orchestre de la ville et accompagnés au parc municipal.

Entre 1891 et 1913, les organismes locaux comme le club de cyclisme et de la crosse, le 12bataillon,  les Fils de l’Angleterre et la brigade de pompiers organisaient à tour de rôle les célébrations de la journée du Dominion.  Malgré le changement d’organisateurs, les principaux événements restaient les mêmes, des compétitions sportives, des courses, un concert en soirée et des feux d’artifice.

Photo en noir et blanc d’une équipe de la crosse sur deux rangées dans le parc municipal, devant six hommes assis sur la pelouse avec des crosses sur les genoux, derrière sept hommes, à l’arrière, parc avec trois grandes tentes blanches entourées de gens.

Équipe de la crosse posant dans le parc municipal pendant la célébration de la Journée du Dominion de 1907.

 

Les Fils de l’Angleterre ont organisé la célébration en 1900 attirant une foule record de 6 000 personnes.  L’entrée était gratuite et pour citer le Banner d’Aurora du 7 juillet 1900 :

Ils sont venus en bicyclette, en chariot et à pied.  Le public était tellement nombreux qu’on se demandait d’où venaient tous ces gens.

Petit bouton circulaire sur un fond beige/brun avec texte en noir.

Bouton des célébrations de la Journée du dominion 1901 organisées par la société de bienfaisance des Fils de l’Angleterre.

Les activités de la journée comprenaient des compétitions sportives et des courses ainsi qu’un simulacre de combat entre les Britanniques et les Boers. On a même dû improviser la fin parce que la foule était bien plus nombreuse que prévu. La journée se termina par un bal dans la salle d’exercices avec un millier de personnes.