Passer au contenu principal

RetroSpectacle

Des croquis de Anne Langton à la photographie numérique

La période de colonisation dans la région des Kawarthas relie deux sociétés au bord des lacs. Les Anishinaabe moissonnent le riz sauvage, prennent au piège dans les zones humides, pêchent au harpon, et cueillent les plantes. Dans les années 1830, une société des aristocrates ambitieux arrive, et ils construisent de grands lotissements au bord des lacs et rivières, en quête de prestige impossible d’atteindre en Bretagne à cause de leur pauvreté. Une des membres de la haute société, Anne Langton, capture le paysage de cette période de colonisation, visuellement et aussi par ses journaux.

La vie des pionniers est dure. Ils défrichent la forêt tous seuls – sans la technologie, et ils doivent développer beaucoup des plantes et les bétails que nous avons aujourd’hui. Quelques contributions de cette région notables y comprennent le blé Red Fife, les vaches Polled Hereford et les « buckthorns ».

Un des pionniers persévérant est exceptionnellement déterminé. Mossom Boyd, orphelin d’un officier de l’armée, émigre avec seulement les vêtements qu’il porte et sa Bible. Lorsqu’il meurt, il devient un multimillionnaire, un des marchands des bois qui garde son fortune. Sa compagnie diversifie : l’élèvement des vaches, les chemins de fer – et il fait de cette région une destination touristique. C’est à cause de son influence que cette région est appelée les Kawarthas.

Les touristes de l’Amérique du Nord commencent à arriver aux années 1870. La région offre les conforts de ville et, en même temps, les plaisirs de la vie rurale au bord du lac.

A la fin du siècle, les Kawarthas transforment en paysage moderne. Pendant le vingtième siècle, la région fabrique les automobiles, l’équipement agricole, les produits forêts, les voitures, les moteurs hors-bords et les produits chimiques – beaucoup de biens de consommation.

Pendant la transformation, il reste une structure – toujours reliée au cours d’eau navigable – avec les villes majeures situées aux sites des cataractes – le pouvoir des usines des pionniers. Les villages Anishnaabe restent encore aux lacs des ancêtres. La ferme Blythe de Langton donne sur Lac Sturgeon, comme des domaines des pairs distingués. Des bateaux touristiques traversent les mêmes routes des bateaux à vapeur, et les rails sont des corridors récréatifs.

En dépit des changements, les communautés survivent. Les fermes familiales passent de génération en génération. Les descendants des familles fondatrices habitent dans la région, et quelques-uns ont des chaudières à bois originales.

L’histoire des Kawarthas est évidente au paysage. On voit des plaisirs et des travaux durs des générations le long des cours d’eau d’aujourd’hui.

RetroSpectacle est un mélange de vieilles images et des photographes modernes – de la même perspective. Celui nous permette de voir des changements, des choses qui restent inchangées – et l’histoire du milieu.

Commencer à lire l'histoire

Maryboro Lodge: The Fenelon Museum