Passer au contenu principal

Histoires étonnantes : la pêche en Mauricie

En Mauricie, les histoires de pêche ne datent pas d’hier. Sur cet immense territoire de 40 000 km carrés abreuvé de milliers de plans d’eau, les Premières Nations ont été les premiers à attirer le poisson à mordre à l’hameçon. La pêche était alors une question de survie pour les nombreuses familles autochtones de la région.

Lentement, la pêche de subsistance fit place à la pêche sportive. Au tournant du siècle dernier, des clubs privés réservés à l’élite firent leur apparition. Redevenu public dans les années 70, le territoire est plus que jamais accessible à tous. Dans nos 74 pourvoiries, la passion se transmet souvent de génération en génération. Les histoires de famille y sont souvent aussi colorées que les histoires de pêche.

« Shore-lunch » préparé lors d’une partie de pêche au Club Triton, 1895

 

Au fil du temps, les pourvoiries de la Mauricie sont devenues des lieux de prédilection autant pour les pêcheurs aguerris en quête de grosses prises que pour ceux qui veulent s’initier aux techniques modernes ou profiter du savoir-faire ancestral des communautés autochtones habitant le territoire. Au-delà de la pêche, plusieurs se sont aussi transformées en véritables lieux de villégiature ouverts à l’année et à toute la famille.

Faites le voyage à travers les époques, apprenez-en davantage sur le territoire et ses particularités et découvrez les passionnés de pêche qui, d’hier à aujourd’hui, ont tissé la trame d’une belle et longue histoire de pêche.

Commencer à lire l'histoire

Exposition réalisée par l'Association des pourvoiries de la Mauricie en collaboration avec Tourisme Haute-Mauricie (Ville de La Tuque)