Un sanctuaire shinto est utilisé pour la prière au kami. Celui-ci a plusieurs sculptures de dragons et de bakus.

© 2006, La Galerie d'art du Grand Victoria. Tous droits réservés.

Introduction

La spiritualité est un aspect important de toute culture, car elle a une influence considérable sur la littérature, l’art, le gouvernement et la façon dont la société se comporte. Les principales religions traditionnelles du Japon ont été historiquement le shintoïsme et le bouddhisme, bien que le système de croyances connu sous le nom du confucianisme ait joué un rôle important dans le développement du tissu social de la nation. Le shintoïsme porte une grande attention à la manière dont le corps est placé après la mort. C’était également le cas des religions préhistoriques du Japon où l’on portait une grande attention aux enterrements, comme on peut le voir dans plusieurs articles, particulièrement les figurines en argile appelées haniwas trouvées dans les tombes de l’élite de la période Kofun (200 – 600). Avec l’arrivée du bouddhisme, les corps ont été incinérés au lieu d’être enterrés et le Japon est passé de la construction de tombes à la construction de temples.


Page d'accueil du Centre des enseignants | Trouvez des ressources d'apprentissage et des plans de leçons