Cette catalogne faite de guenille de coton était utilisée comme couverture. Sa particularité est sa formation en une seule laize, ce qui démontre qu’elle appartient au 20e siècle car auparavant les métiers n’étaient pas suffisamment larges pour tisser en une seule laize. Le motif est constitué de larges carreaux. et un ourlet borde les côtés.

Son procédé de fabrication est assez simple. Il s’agit d’une chaîne de fibre naturelle faite de l’assemblage de bandelettes de vieux tissus de coton. On utilise beaucoup de tissus de récupération. Aujourd’hui, les catalognes ne se fabriquent plus dans l’univers domestique mais font plutôt partie de l’économie touristique.
RCIP
Le Musée québécois de culture populaire

© 1997, Réseau canadien d'information sur le patrimoine. Tous droits réservés.

Page d'accueil du Centre des enseignants | Trouvez des ressources d'apprentissage et des plans de leçons