La navigation dans les cieux de l’Europe en temps de guerre, en particulier lors des raids de bombardement nocturnes, n’était pas tâche facile. Le système « Gee » aidait le navigateur à guider le pilote vers la cible puis à ramener l’appareil à bon port. Grâce à un réseau de stations radar terrestres à impulsions modulées en phase dont les signaux étaient captés par le récepteur, puis alignés et mesurés, le navigateur établissait la position de l’aéronef sur une grille et pouvait ainsi faire le point avec précision. Le nom de code « Gee » est simplement la première lettre du mot GRID (grille), prononcée à l’anglaise.
Réseau canadien d'information sur le patrimoine

© 2002, RCIP. Tous droits réservés.

Page d'accueil du Centre des enseignants | Trouvez des ressources d'apprentissage et des plans de leçons