Originaire de Winnipeg, au Manitoba, Andrew Mynarski s’est enrôlé dans l’Aviation royale du Canada en 1941. Au cours d’un raid en France, son appareil s’est écrasé. Mynarski a alors héroïquement tenté de dégager le mitrailleur arrière du Lancaster John Brophy, coincé dans la tourelle de l’appareil en flammes, même si ses vêtements et son parachute avaient pris feu. Mynarski a réussi à sortir de l’aéronef, mais il n’a pas survécu à ses blessures. Par miracle, Brophy s’en est tiré et il a pu raconter l’incroyable exploit de son courageux camarade. Le sous-lieutenant d’aviation Mynarski a reçu la Croix de Victoria à titre posthume pour cet acte de vaillance.
Originaire de Winnipeg, au Manitoba, Andrew Mynarski s’est enrôlé dans l’Aviation royale du Canada en 1941. Au cours d’un raid en France, son appareil s’est écrasé. Mynarski a alors héroïquement tenté de dégager le mitrailleur arrière du Lancaster John Brophy, coincé dans la tourelle de l’appareil en flammes, même si ses vêtements et son parachute avaient pris feu. Mynarski a réussi à sortir de l’aéronef, mais il n’a pas survécu à ses blessures. Par miracle, Brophy s’en est tiré et il a pu raconter l’incroyable exploit de son courageux camarade. Le sous-lieutenant d’aviation Mynarski a reçu la Croix de Victoria à titre posthume pour cet acte de vaillance.

© 2002, RCIP. Tous droits réservés.

Le sous-lieutenant d'aviation Andrew Mynarski, VC

Inconnu

© Sa Majesté du chef du Canada, 2001.


des parachutes

On aperçoit ici un des parachutes que transportait le Lancaster de Mynarski, lors de cette nuit fatale.

Inconnu

© Sa Majesté du chef du Canada, 2001.


mitrailleuse

Cette mitrailleuse récupérée dans le Lancaster de Mynarski a été utilisée par les membres de la Résistance française pour combattre les forces allemandes.

Le Réseau canadien d'information sur le patrimoine

© Sa Majesté du chef du Canada, 2001.


Né à Mimico, en Ontario, David Hornell a été le deuxième membre de l’Aviation royale du Canada à obtenir la Croix de Victoria pendant la Seconde Guerre mondiale. Touché par les tirs d’un sous-marin allemand, Hornell a quand même poursuivi son attaque et coulé le sous-marin. Son appareil a ensuite plongé dans les eaux glacées de l’Atlantique Nord. Retrouvé après avoir dérivé pendant 21 heures dans un canot pneumatique, Hornell est mort d’hypothermie. D’après les comptes rendus, il a déployé de vaillants efforts pour assurer la survie des membres de son équipage dans les eaux glacées de l’océan. La Croix de Victoria lui a été décernée en reconnaissance du courage extraordinaire dont il a fait preuve ce jour-là.
Né à Mimico, en Ontario, David Hornell a été le deuxième membre de l’Aviation royale du Canada à obtenir la Croix de Victoria pendant la Seconde Guerre mondiale. Touché par les tirs d’un sous-marin allemand, Hornell a quand même poursuivi son attaque et coulé le sous-marin. Son appareil a ensuite plongé dans les eaux glacées de l’Atlantique Nord. Retrouvé après avoir dérivé pendant 21 heures dans un canot pneumatique, Hornell est mort d’hypothermie. D’après les comptes rendus, il a déployé de vaillants efforts pour assurer la survie des membres de son équipage dans les eaux glacées de l’océan. La Croix de Victoria lui a été décernée en reconnaissance du courage extraordinaire dont il a fait preuve ce jour-là.

© 2002, RCIP. Tous droits réservés.

Portrait

Le capitaine d'aviation D.E. Hornell.

Inconnu

© Sa Majesté du chef du Canada, 2001.


Médailles

Avec l’aimable autorisation de la famille Hornell, le Musée de la 1re Division aérienne du Canada est fier d’exposer les médailles de ce brave pilote canadien, y compris sa Croix de Victoria.

Réseau canadien d'information sur le patrimoine

© Sa Majesté du chef du Canada, 2001.


Objectifs d'apprentissage

L’apprenant va :
  • développer une compréhension de la participation et du rôle joué par l’Aviation canadienne pendant la Seconde Guerre mondiale;
  • étudier les contributions, les sacrifices et les expériences vécus par des individus qui ont participé à des événements militaires durant la Seconde Guerre mondiale;
  • identifier les principaux lieux à partir desquels l’Aviation canadienne lançait ses missions pendant la Seconde Guerre mondiale;
  • évaluer les armes et la technologie utilisées par la Force aérienne du Canada.

Page d'accueil du Centre des enseignants | Trouvez des ressources d'apprentissage et des plans de leçons