Objectif éducatif
Les élèves examinent les façons dont les compositeurs établissent des liens entre le texte et l'atmosphère créée par la musique.

Matériel
Image asset: Oberon, Titania and Puck with Fairies Dancing, de William Blake env. 1786.
Text asset: Violet Archer, Prélude-Incantation
Text asset: Poèmes des fées tirés du Songe d'une nuit d'été de William Shakespeare
Audio assets: Extraits I et II de Prélude-Incantation de Violet Archer

Plan de leçon

I. Interpréter le texte
• Distribuez aux élèves des exemplaires du support texte : Poèmes des fées tirés du Songe d'une nuit Pour en lire plus
Objectif éducatif
Les élèves examinent les façons dont les compositeurs établissent des liens entre le texte et l'atmosphère créée par la musique.

Matériel
Image asset: Oberon, Titania and Puck with Fairies Dancing, de William Blake env. 1786.
Text asset: Violet Archer, Prélude-Incantation
Text asset: Poèmes des fées tirés du Songe d'une nuit d'été de William Shakespeare
Audio assets: Extraits I et II de Prélude-Incantation de Violet Archer

Plan de leçon

I. Interpréter le texte
• Distribuez aux élèves des exemplaires du support texte : Poèmes des fées tirés du Songe d'une nuit d'été de William Shakespeare. Montrez le support image : Oberon, Titania and Puck with Fairies Dancing, scène imaginée par William Blake.
• Discuter : Combien d'atmosphères différentes sont-elles représentées dans ces trois poèmes? Comment pouvons-nous décrire ces atmosphères? (Les réponses varieront, mais vous pouvez en identifier au moins quatre –par exemple atmosphère frénétique, lyrique, angoissante, apaisante (berceuse) – en utilisant les qualificatifs que choisiront les élèves.) Inscrivez-les sur un tableau.
• Demandez aux élèves d'indiquer quelles sont les atmosphères qu'ils peuvent retrouver dans l’aquarelle de Blake. Quels sont les instruments ou les sections orchestrales, les tempos, les nuances et les idées mélodiques que vous pourriez utiliser pour représenter chacune de ces atmosphères? Ajoutez dans le tableau les propositions des élèves.
• Demandez aux élèves répartis en petits groupes d'indiquer sur les feuilles, à l’aide d’un surligneur, les endroits où les quatre atmosphères sont représentées, selon un code convenu de quatre couleurs. (Répartissez le texte entre les groupes pour que chacun travaille sur une petite section.)
• Afficher les résultats au mur pour qu'on puisse les examiner comme dans une galerie.

II. Écouter et établir des liens
• Écoutez l'extrait I de Prélude-Incantation de Violet Archer. Est-ce que cette musique correspond à une atmosphère mieux qu'à une autre? Les choix de Violet Archer sont-ils semblables ou différents de ceux de la classe?
• Maintenant, écoutez l'extrait II de Prélude-Incantation de Violet Archer, en répétant le processus.

III. Composer
• Divisez la classe en groupes afin de composer une musique pour l'une des quatre atmosphères décrites dans les poèmes. Chaque groupe devrait intégrer dans sa musique (comme l'a fait Archer) un motif de notes répétées, une idée mélodique qui se déplace de bas en haut par petits sauts, et une sorte de « chatoiement » ou de trémolo. Utilisez n'importe quel instrument ou son enregistré que vous avez sous la main.
Astuce pour l'enseignant : vous pouvez ajouter d'autres critères en fonction du programme de musique que vous enseignez (par exemple obligation d'utiliser certains instruments, certaines séries de tons et formes musicales etc.). Affichez les critères pour que tous en aient connaissance.
• Les différents groupes présentent leur composition et vous déterminez la façon de les combiner pour un spectacle final. Envisagez d'inclure une narration partielle ou intégrale du texte.
• (Facultatif) Écoutez les poèmes mis en musique dans la musique de scène pour le Songe d'une nuit d'été de Mendelssohn et/ou dans l'opéra de Benjamin Britten, ainsi que l'œuvre intégrale d'Archer. Éventuellement, vous pourrez également examiner avec vos élèves les nombreuses représentations graphiques consacrées à ce sujet.

IV. Réfléchir
• Réflexion à voix haute ou par écrit : Comment le compositeur a-t-il utilisé le texte littéraire comme inspiration pour la composition? Est-ce le fait de connaître le poème vous aide à mieux apprécier la musique? Comparez la composition d'Archer avec la musique créée par les élèves (et toutes les autres versions que vous avez écoutées).

© 2010, Centre national des Arts. Tous droits réservés.

Violet Archer (1913-2000)

Violet Archer, compositrice canadienne prolifique et couronnée de succès, est née à Montréal et morte à Ottawa. C’est afin de célébrer le 400e anniversaire de la naissance de Shakespeare, en 1964, que Violet Archer écrivit cette pièce de 12 minutes pour l'Orchestre symphonique d’Edmonton. Le merveilleux monde féerique du Songe d’une nuit d'été a inspiré Archer et de nombreux autres compositeurs. Cette composition est en deux parties – un prélude rapide suivi d'une lente incantation. Les deux sections partagent certaines idées mélodiques et harmoniques qui sont reliées entre elles sur le plan thématique. Violet Archer précise à l'intention des auditeurs quels sont les trois poèmes de Shakespeare qui lui ont servi d'inspiration. Ils sont reproduits ici.
Violet Archer (1913-2000)

Violet Archer, compositrice canadienne prolifique et couronnée de succès, est née à Montréal et morte à Ottawa. C’est afin de célébrer le 400e anniversaire de la naissance de Shakespeare, en 1964, que Violet Archer écrivit cette pièce de 12 minutes pour l'Orchestre symphonique d’Edmonton. Le merveilleux monde féerique du Songe d’une nuit d'été a inspiré Archer et de nombreux autres compositeurs. Cette composition est en deux parties – un prélude rapide suivi d'une lente incantation. Les deux sections partagent certaines idées mélodiques et harmoniques qui sont reliées entre elles sur le plan thématique. Violet Archer précise à l'intention des auditeurs quels sont les trois poèmes de Shakespeare qui lui ont servi d'inspiration. Ils sont reproduits ici.

© 2010, Centre national des Arts. Tous droits réservés.

Ces célèbres poèmes ont été mis en musique par de nombreux compositeurs, notamment Félix Mendelssohn, Carl Orff et Benjamin Britten. Ils ont inspiré à Violet Archer une œuvre intitulée Prélude–Incantation, commandée pour souligner le 400e anniversaire de naissance de Shakespeare.

Acte II, scène première

Sur les coteaux, dans les vallons,
À travers buissons et ronces,
Au-dessus des parcs et des enceintes,
Au travers des feux et des eaux,
J'erre au hasard, en tous lieux,
Plus rapidement que la sphère de la lune.
Je sers la reine des fées,
J'arrose ses cercles magiques sur la verdure;
Les plus hautes primevères sont ses favorites :
Vous voyez des taches sur leurs robes d'or.
Ces taches sont les rubis, les bijoux des fées,
C'est dans ces taches que vivent leurs sucs odorants.
Il faut que j'aille recueillir ici quelques gouttes de rosée,
Et que je suspende là une perle aux pétales de chaque primevère.
Adieu, esprit lourd, je te laisse.
Notre reine et toutes nos fées viendront dans un moment.


Acte Pour en lire plus
Ces célèbres poèmes ont été mis en musique par de nombreux compositeurs, notamment Félix Mendelssohn, Carl Orff et Benjamin Britten. Ils ont inspiré à Violet Archer une œuvre intitulée Prélude–Incantation, commandée pour souligner le 400e anniversaire de naissance de Shakespeare.

Acte II, scène première

Sur les coteaux, dans les vallons,
À travers buissons et ronces,
Au-dessus des parcs et des enceintes,
Au travers des feux et des eaux,
J'erre au hasard, en tous lieux,
Plus rapidement que la sphère de la lune.
Je sers la reine des fées,
J'arrose ses cercles magiques sur la verdure;
Les plus hautes primevères sont ses favorites :
Vous voyez des taches sur leurs robes d'or.
Ces taches sont les rubis, les bijoux des fées,
C'est dans ces taches que vivent leurs sucs odorants.
Il faut que j'aille recueillir ici quelques gouttes de rosée,
Et que je suspende là une perle aux pétales de chaque primevère.
Adieu, esprit lourd, je te laisse.
Notre reine et toutes nos fées viendront dans un moment.


Acte V, deuxième scène

Voici l'heure où le lion affamé rugit,
Où le loup hurle à la lune,
Tandis que le lourd laboureur ronfle
Épuisé de sa pénible tâche.
Maintenant les tisons consumés brillent dans le foyer;
La chouette, poussant son cri sinistre,
Rappelle aux malheureux, couchés dans les douleurs,
Le souvenir d'un drap funèbre.
Voici le temps de la nuit,
Où les tombeaux, tous entrouverts,
Laissent échapper chacun son spectre,
Qui va errer dans les sentiers des cimetières.
Et nous, fées, qui voltigeons
Près du char de la triple Hécate,
Fuyant la présence du soleil,
Et suivant l'ombre comme un songe,
Nous gambadons maintenant. Pas une souris
Ne troublera cette maison sacrée.
Je suis envoyé devant, avec un balai,
Pour balayer la poussière derrière la porte.

(Berceuse des fées) Acte II, quatrième scène

Vous, serpents tachetés au double dard,
Épineux porcs-épics, ne vous montrez pas.
Lézards, aveugles reptiles, gardez-vous d'être malfaisants,
N'approchez pas de notre reine.

Philomèle, avec mélodie
Chante-nous une douce chanson de berceuse,
Lulla, Lulla, Lullaby ; Lulla, Lulla, Lullaby.
Que nul trouble, nul charme, nul maléfice
N'approche de notre aimable reine.
Et bonne nuit dormez bien.

Araignées filandières, n'approchez pas :
Loin d'ici fileuses aux longues jambes, loin d'ici.
Éloignez-vous, noirs escarbots.
Ver, ou limaçon, n'offensez pas notre reine.

Philomèle, avec mélodie
Chante-nous une douce chanson de berceuse,
Lulla, Lulla, Lullaby ; Lulla, Lulla, Lullaby.
Que nul trouble, nul charme, nul maléfice
N'approche de notre aimable reine.
Et bonne nuit dormez bien.

William Shakespeare

Oberon, Titania and Puck with Fairies Dancing, de William Blake env. 1786

Cette illustration du monde féerique créé par Shakespeare dans le Songe d'une nuit d'été est due a William Blake, célèbre poete, philosophe, artiste et mystique anglais. Bake évoque l'atmosphère magique et espiègle, ainsi que la beauté évanescente du monde des rêves. Mais ce qui ressort surtout de l'image, c'est le mouvement et la danse. On retrouve ces deux caractéristiques dans la musique de Violet Archer- Prélude-Incantation- inspirée par la même source littéraire.

William Blake

William Blake


Un extrait de Prelude-Incantation de Violet Archer (0:00-1:50).

Violet Archer

© 1964, Violet Archer.


Un extrait de Prelude-Incantation de Violet Archer (6:30-8:30)

Violet Archer

© 1964, Violet Archer


Objectifs d'apprentissage

"Du texte à la musique" est un module d’apprentissage conçu de manière à permettre aux élèves et aux enseignants d’atteindre les objectifs suivants :
  • Comprendre comment la musique peut servir à mieux comprendre l'esprit d'une histoire, à renforcer la narration ou à inspirer le climat d'une composition musicale.
  • Examiner pourquoi la littérature est une source importante d'inspiration pour les compositeurs.
  • Créer des compositions à partir d'une source littéraire.

Page d'accueil du Centre des enseignants | Trouvez des ressources d'apprentissage et des plans de leçons