Testez vos connaissances à la fois sur l’histoire de l’art canadien et la peinture actuelle. Prévoyez une dizaine de minutes pour répondre aux questions.

1. Les conditions de vie et de travail des artistes se sont-elles améliorées depuis les années 1960 ?
Oui
Non

2. Le Groupe des Sept a été le premier regroupement novateur sur la scène artistique canadienne.
Vrai
Faux

3. Quels artistes parmi les suivants faisaient partie des Automatistes ?
a) Marcelle Ferron
b) Paul-Émile Borduas
c) Jean-Paul Riopelle
d) Jean-Paul Mousseau
e) Toutes ces réponses

4. Lequel de ces artistes n’est pas Canadien ?
a) Françoise Sullivan
b) Betty Goodwin
c) Barnett Newman
d) Kent Monkman
e) Guido Molinari

5. Qui est le premier membre des Premières nations à avoir été reconnu comme artiste professionnel ?
a) Louis Riel
b) Emily Carr
c) Norval Morrisseau
d) Cornelius Krieghoff
e) Kent Monkman

6. Quels sont les principaux sujets de la peinture contemporaine au Canada ?
(vous choisir plusieurs réponses)
a) Paysages Pour en lire plus
Testez vos connaissances à la fois sur l’histoire de l’art canadien et la peinture actuelle. Prévoyez une dizaine de minutes pour répondre aux questions.

1. Les conditions de vie et de travail des artistes se sont-elles améliorées depuis les années 1960 ?
Oui
Non

2. Le Groupe des Sept a été le premier regroupement novateur sur la scène artistique canadienne.
Vrai
Faux

3. Quels artistes parmi les suivants faisaient partie des Automatistes ?
a) Marcelle Ferron
b) Paul-Émile Borduas
c) Jean-Paul Riopelle
d) Jean-Paul Mousseau
e) Toutes ces réponses

4. Lequel de ces artistes n’est pas Canadien ?
a) Françoise Sullivan
b) Betty Goodwin
c) Barnett Newman
d) Kent Monkman
e) Guido Molinari

5. Qui est le premier membre des Premières nations à avoir été reconnu comme artiste professionnel ?
a) Louis Riel
b) Emily Carr
c) Norval Morrisseau
d) Cornelius Krieghoff
e) Kent Monkman

6. Quels sont les principaux sujets de la peinture contemporaine au Canada ?
(vous choisir plusieurs réponses)
a) Paysages
b) Scènes de l’histoire canadienne
c) Portraits
d) Abstraction
e) Scènes de fiction
f) Toutes ces réponses

7. Qu’est-ce que la peinture monochrome ?
a) Une peinture en dégradé de couleurs
b) Un seul tableau
c) Un tableau d’une seule couleur
d) Une œuvre unique

8. Qu’est-ce que le trompe-l’œil ?
a) Un instrument d’optique utilisé pour obtenir une vision rapprochée des objets éloignés
b) Une technique de peinture utilisant les lois de la perspective pour créer l’illusion de la réalité
c) L’interprétation du travail d’un artiste par un autre artiste
d) Une œuvre peinte ou gravée qui n’utilise que les diverses nuances d’une même couleur

9. Que signifie l’expression « push-and-pull » ?
a) Théorie et pratique de la couleur basée sur l’observation qu’une fois juxtaposées certaines couleurs donnent l’impression d’avancer alors que d’autres semblent reculer
b) Une technique d’application de la couleur
c) Un procédé de composition par ajout et retrait de matière picturale

10. Qu’est-ce que l’abstraction ?
a) Une forme de spiritualité transcendantale
b) Une technique d’application de la couleur
c) Tendance de la peinture qui supprime toute référence au monde extérieur pour se concentrer sur les éléments plastiques.

© 2013, Galerie de l'UQAM. Tous droits réservés.

1. Oui

2. Vrai

3. e) Toutes ces réponses

Le groupe des Automatistes, qui s’est formé autour de la figure de Paul-Émile Borduas, comprenait plusieurs de ses élèves dont Marcel Barbeau, Jean-Paul Riopelle et Roger Fauteux, ainsi que les peintres Marcelle Ferron, Pierre Gauvreau, Fernand Leduc et Jean-Paul Mousseau, la peintre, danseuse et chorégraphe Françoise Sullivan, les écrivains Claude Gauvreau et Thérèse Renaud, les danseuses et chorégraphes Françoise Riopelle et Jeanne Renaud, la designer Madeleine Arbour, l’actrice Muriel Guilbault, le photographe Maurice Perron et le psychanalyste Bruno Cormier.

4. c) Barnett Newman

Barnett Newman était un peintre américain rattaché à l’École de New York et l’un des représentants les plus importants de l’expressionnisme abstrait. Son nom est associé à l’histoire de l’art canadien, car son influence s’est fait grandement sentir ici. Invité à donner un workshop à Emma Lake, en Saskatchewan, en 1959, il a profondément marqué la communauté artistique et le regroupement Regina Five, qui s’est formé par la suite. Son œuvre a également été Pour en lire plus
1. Oui

2. Vrai

3. e) Toutes ces réponses

Le groupe des Automatistes, qui s’est formé autour de la figure de Paul-Émile Borduas, comprenait plusieurs de ses élèves dont Marcel Barbeau, Jean-Paul Riopelle et Roger Fauteux, ainsi que les peintres Marcelle Ferron, Pierre Gauvreau, Fernand Leduc et Jean-Paul Mousseau, la peintre, danseuse et chorégraphe Françoise Sullivan, les écrivains Claude Gauvreau et Thérèse Renaud, les danseuses et chorégraphes Françoise Riopelle et Jeanne Renaud, la designer Madeleine Arbour, l’actrice Muriel Guilbault, le photographe Maurice Perron et le psychanalyste Bruno Cormier.

4. c) Barnett Newman

Barnett Newman était un peintre américain rattaché à l’École de New York et l’un des représentants les plus importants de l’expressionnisme abstrait. Son nom est associé à l’histoire de l’art canadien, car son influence s’est fait grandement sentir ici. Invité à donner un workshop à Emma Lake, en Saskatchewan, en 1959, il a profondément marqué la communauté artistique et le regroupement Regina Five, qui s’est formé par la suite. Son œuvre a également été très publicisé lorsque le Musée des beaux-arts du Canada a fait l’acquisition en 1989 du tableau Voices of Fire pour la somme de 1,76 million de dollars.

5. c) Norval Morrisseau

Dès l’époque de la Nouvelle-France, les Premières nations ont été le sujet de nombreuses peintures. On les retrouve notamment dans des paysages et scènes de genre réalisés par des Européens qui, dans une certaine mesure, voulaient documenter les mœurs et l’environnement du Nouveau Monde, mais aussi en montrer l’exotisme par la représentation des autochtones. L’art autochtone est apparu dans sa forme « contemporaine » à partir de 1945, et Norval Morrisseau fut le premier membre des Premières nations à être reconnu comme artiste professionnel. Aujourd’hui, la présence des artistes des Premières nations sur la scène nationale et internationale est affirmée et répandue.

6. f) Toutes ces réponses

Les sujets de la peinture actuelle au Canada sont variés et multiples. Seul le thème de l’histoire religieuse est beaucoup moins prisé que par le passé, ce qui s’explique par la laïcisation de la population ainsi que par la diminution des commandes faites par le clergé. Le Projet Peinture illustre bien la variété des sujets.

7. c) Un tableau d’une seule couleur

Une peinture monochrome est effectivement un tableau qui ne comporte qu’une seule couleur. Mais l’unité de couleur n’exclut pas la diversité des nuances. C’est ainsi que les peintures en camaïeu ou en grisaille, tout en étant monochromes, peuvent présenter une grande richesse de nuances. Certains artistes du Projet Peinture s’intéressent à la peinture monochrome ou quasi-monochrome. C’est le cas notamment de Thomas Chisholm, Daniel Hutchinson et Chris Kline.

8. b) Une technique de peinture utilisant les lois de la perspective pour créer l’illusion de la réalité

Le trompe-l’œil est une technique picturale qui provient de la peinture baroque et qui joue sur les lois de la perspective pour créer l’illusion de la réalité. Plusieurs artistes du Projet Peinture s’intéressent à cette technique picturale, notamment Anthony Burnham, Tammi Campbell, Mike Bayne et Dil Hildebrand.

9. Que signifie l’expression « push-and-pull » ?
a) Théorie et pratique de la couleur basée sur l’observation qu’une fois juxtaposées certaines couleurs donnent l’impression d’avancer alors que d’autres semblent reculer

Le push-and-pull est une théorie et pratique de la couleur développée par le peintre américain Hans Hofmann et basée sur l’observation qu’une fois juxtaposées certaines couleurs donnent l’impression d’avancer alors que d’autres semblent reculer. Le push-and-pull entre l’arrière-plan et le premier plan a pour effet de créer une tension visuelle, produisant ainsi une illusion de profondeur et de mouvement.

10. c) Tendance de la peinture qui supprime toute référence au monde extérieur pour se concentrer sur les éléments plastiques.

L’abstraction est une appellation donnée à l’une des tendances majeures dans la peinture et la sculpture au XXe siècle, qui supprime toute référence au monde extérieur pour se concentrer sur les éléments plastiques en eux-mêmes.

© 2013, Galerie de l'UQAM. Tous droits réservés.

Objectifs d'apprentissage

Testez vos connaissances à la fois sur l’histoire de l’art canadien et la peinture actuelle. Prévoyez une dizaine de minutes pour répondre aux questions.

Page d'accueil du Centre des enseignants | Trouvez des ressources d'apprentissage et des plans de leçons