La Banque des fermiers de Rustico
Passer au contenu

Bienvenue au Banque des fermiers de Rustico.

 

Musée de la Banque des fermiers de Rustico.

Pour obtenir un aperçu du Musée, cliquer sur l'image ci-dessus.

Le musée célèbre l'histoire unique de la première banque du peuple à voir le jour au Canada, de sa clientèle acadienne et des gens clairvoyants et persévérants qui ont rendu sa création possible.

La Banque des fermiers a vu le jour pour répondre aux besoins du peuple acadien. L'édifice construit en grès de l'Île-du-Prince-Édouard et qui a ouvert ses portes en mai 1864, a été reconnu par la Commission des lieux et monuments historiques du Canada pour avoir abrité la banque, qui a été la précurseure du mouvement des caisses populaires en Amérique du Nord. La banque avait sa propre monnaie et a été exploitée avec succès de 1864 à 1894.

On doit à l'abbé Georges-Antoine Belcourt de la paroisse Saint-Augustin la construction de l'édifice et la création de la Banque des fermiers. Aimé de la collectivité, il y a apporté de nombreuses innovations dont la première banque du peuple au Canada, une bibliothèque, une école moderne, une fanfare et une société de tempérance, l'Institut catholique, ainsi qu'un regain d'espoir et de vitalité.

L'Île-Saint-Jean a été cédée aux Anglais à la suite de la défaite de la forteresse de Louisbourg, en 1758. Trois mille cinq cent Acadiens ont alors été déportés en France alors que d'autres prirent la fuite. Des familles ont réussi à rester à l'Île en se cachant des Anglais. La localité de Rustico a été créée lorsque que les Acadiens sortirent de leur cachette après la signature du traité de Paris en 1763.

Nous vous invitons à explorer en notre compagnie:

  • la Banque des fermiers de Rustico, la première banque du peuple au Canada;
  • le peuplement acadien à l'Île-du-Prince-Édouard et dans la région de Rustico;
  • L'abbé Georges-Antoine Belcourt;
  • l'église Saint-Augustin, la plus ancienne église catholique à l'Île-du-Prince-Édouard, qui a ouvert ses portes en 1838,
  • la préservation et la restauration de la Banque des fermiers, dont la construction s'est terminée en 1867;
  • la préservation et la restauration de la Maison Doucet, construite vers 1772.
Tous droit réservés Tous droit réservés