Merle d'Amérique

Turdus migratorius

Un citadin qui arrive avec le printemps

Image de trois merles d'Amérique naturalisés, perchés sur socle de bois, de profil, têtes vers la droite.

Description de l'animal

  • Poitrine orangée, tirant sur le rouge brique.
  • Tête noire, dos gris, bec jaune et pourtour des yeux blancs. Pendant la saison de reproduction, le merle porte des plumes noires sur la tête. Après la saison reproductive, il les perd.
  • Femelle semblable au mâle, mais plus terne.
  • Taille : 25 centimètres; poids : 77 grammes. Le merle d’Amérique est le plus grand de la famille des grives d’Amérique du Nord.
  • Œufs bleus distinctifs.

Habitat et besoins

  • Est le premier oiseau à revenir au printemps. Le mâle établit son territoire avant que la femelle n’arrive. Le couple revient souvent au même endroit pour nicher et parfois dans le même nid. La femelle façonne le nid avec de la boue, de l’herbe et des brindilles.
  • Couve généralement deux fois par saison, parfois trois, et dans deux nids différents. Les petits restent au nid de 13 à 16 jours, mais le couple continue à les nourrir pendant 30 jours. Quelquefois, la deuxième couvée est commencée avant que les premiers oisillons n’aient quitté le nid. Le mâle s’occupe alors des oisillons de la première couvée.
  • Est à l’origine un oiseau forestier. Le merle s’est toutefois bien adapté aux régions habitées. Au Canada, il niche partout au sud de la forêt boréale, sauf dans les marais, les forêts denses et les tourbières.
  • Mange des vers de terre et des insectes au printemps, mais devient frugivore pendant l’été et l’automne.
  • Migre, dans la plupart des cas. Durant les hivers relativement doux, il peut rester au Canada.
  • Ne tolère sur son territoire aucun merle qui n’est pas de sa famille pendant la période de nidification. Très territorial, le mâle chante plusieurs fois par jour pour revendiquer les lieux.

Ma relation avec les humains

  • On rencontre souvent le merle. Il est peu farouche et se nourrit sur les pelouses.
  • Le merle est l’un des premiers oiseaux à chanter le matin. Il est aussi l’un des derniers à se taire le soir.
  • La façon dont il repère les vers de terre est intrigante. Des scientifiques se demandent quel sens le merle utilise pour chasser, car il reste fixe, la tête inclinée et le bec pointé vers le sol.
  • Le merle peut causer des dommages aux cultures, mais il joue aussi un rôle important dans la lutte contre les insectes ravageurs.

Conseils pour vivre en bon voisinage

  • Le merle n’aime pas les chats, ses pires ennemis.
  • Pour attirer le merle dans sa cour :
  • Planter des arbres à petits fruits.
  • Lui laisser un peu de pelouse.

Villes participantes où cet animal a été vu