Papillon machaon

Papilio machaon

Un amateur de plantes ombellifères qui se fait de plus en plus discret

Image d'un papillon machaon séché et épinglé, vue aérienne, ailes déployées.

Description de l'animal

  • Papillon jaune bordé de noir.
  • Envergure variant de 51 à 95 millimètres.
  • Plusieurs macules bleues et une macule rouge sur chacune des ailes postérieures.
  • Antennes filiformes en forme de massue.
  • Chenille verte annelée, marquée de taches noires et orangées.

Habitat et besoins

  • Fréquente de nombreux habitats différents. Il a une préférence pour le sommet des collines ou des falaises.
  • Est diurne.
  • Pond ses œufs sur les feuilles des plantes, que les chenilles nouvellement écloses mangent. La chenille émet un effluve malodorant, lorsqu’elle se sent menacée.
  • Effectue de grands vols planés.
  • Hiverne à l’état de chrysalide.
  • Donne deux ou trois générations dans l’année, selon les milieux.

Ma relation avec les humains

  • On ne lui connaît aucun impact négatif.
  • Espèce très diversifiée, le Machaon est toutefois de moins en moins répandu. Comme les autres papillons diurnes, il est un bio-indicateur de la qualité de l’environnement.
  • Il s’agit d’une espèce pollinisatrice.

Conseils pour vivre en bon voisinage

  • Pour l’attirer :
  • Cultiver des plantes ombellifères (par exemple, du fenouil ou de l’aneth), c’est celles que la femelle préfère pour pondre ses œufs.
  • Planter des fleurs à nectar, il s’en délecte.
  • Ne pas utiliser de pesticides ou d’autres produits chimiques.

Villes participantes où cet animal a été vu