Dolomède

Dolomedes tenebrosus

Une espèce riveraine, des cours d’eau de l’est du Canada

Image d'un dolomède vivante, vue de face, les huit pattes étendues.

Description de l'animal

  • Araignée semi-aquatique pourvue d’un grand corps.
  • Taille du corps : jusqu’à 28 millimètres, pour certaines espèces.
  • Abdomen variant de gris-brun à brun verdâtre.
  • Taches blanches et motif noir en forme de W sur le dos.
  • Rayures claires autour des pattes.

Habitat et besoins

  • Vit généralement sur les rives des lacs, des étangs et des cours d’eau. La dolomède se trouve fréquemment sur les pierres, les quais ou les embarcations.
  • Tisse un cocon de soie sphérique après l’accouplement. La femelle y pond jusqu’à 1 000 œufs. Elle le transporte partout avec elle, même dans l’eau. Juste avant l’éclosion, elle le fixe à la végétation et tisse une toile-nourrice tout autour.
  • Mange principalement des insectes. La dolomède les capture à la surface de l’eau ou en profondeur, dans la végétation ou sur le sol. Elle détecte les insectes aquatiques en s’agrippant à la rive, ou à un quai, avec ses pattes postérieures, en laissant ses pattes antérieures à la surface de l’eau. Lorsqu’elle repère un insecte appétissant, elle l’agrippe avec ses pattes et ses chélicères. Elle plonge sous l’eau au besoin.
  • Peut rester sous l’eau pendant plusieurs minutes, surtout si elle reste immobile. Elle respire l’air emprisonné sous les poils de son corps.
  • Au sol, elle se déplace parfois sur de grandes distances et elle s’éloigne considérablement des plans d’eau.

Ma relation avec les humains

  • La dolomède s’accroche aux embarcations et aux quais.
  • Si l’on a une phobie des araignées, il est rassurant de savoir que la dolomède ne s’attaque pas aux humains. La plupart du temps, elle s’enfuit lorsqu’elle se sent menacée. Cependant, elle pourrait se montrer agressive en défendant son cocon.
  • La dolomède sert de nourriture à plusieurs poissons comestibles.
  • Elle mange des insectes nuisibles, par exemple les moustiques.

Conseils pour vivre en bon voisinage

  • Vivre et laisser vivre, tel est son dicton!
  • Éviter de la déranger ou de la prendre, car elle pourrait mordre, et son venin est assez douloureux. Si elle a le choix, la dolomède préfère s’enfuir.

Villes participantes où cet animal a été vu