Pholque

Pholcus

Une habituée des maisons

Image d'une pholque vivante, vue de dessus, tête vers le bas, position sur sa toile.

Description de l'animal

  • Araignée aux très longues pattes minces. Son corps blanc grisâtre est allongé et semble séparé en deux par une tache sombre située au centre du céphalothorax.
  • Six yeux répartis en deux groupes de trois. Certaines espèces ont deux yeux supplémentaires.
  • Six à huit millimètres de long.

Habitat et besoins

  • Vit dans les caves et les sous-sols non aménagés.
  • Étend son domaine de nuit en nuit.
  • Fait sa ronde nocturne pour capturer les petits insectes volants pris dans sa toile.
  • S’attaque parfois à des proies plus grosses qu’elle en les ligotant.
  • Agite vivement sa toile lorsqu’elle se sent menacée.

Ma relation avec les humains

  • Plusieurs personnes craignent l’araignée de cave, à tort. Comme la plupart de ses congénères, l’araignée de cave ne mord pas les humains : ses pièces buccales sont trop délicates.
  • Si l’araignée de cave rôde, c’est qu’il y a des insectes à manger! Aussi, devrait-elle être vue comme une alliée.

Conseils pour vivre en bon voisinage

  • Si l’on constate un grand nombre d’araignées de cave, c'est peut-être le signe d'une trop grande abondance de petits insectes. Ils sont attirés par les résidus de nourriture, le sucre, l’eau stagnante ou les déchets. Pour éviter leur prolifération, il faut garder la maison et le sous-sol propres.
  • Si les toiles dérangent, on peut les déloger.

Villes participantes où cet animal a été vu