Musée virtuel du Canada
Collections au grand jour : une visite en réserve

Les collections de squelettes permettent de mieux comprendre la structure des animaux et leur évolution. Les os sont d'ailleurs bien souvent les seuls témoins qui restent d'espèces disparues. Imaginez, on pourrait difficilement étudier les dinosaures sans leurs squelettes!

La forme de ce crâne et le positionnement de la mâchoire indiquent qu'il s'agit d'un mammifère. Les longues défenses en ivoire confirment également qu'il s'agit d'un morse. Celui-ci s'en sert pour combattre l'adversaire, pour se hisser sur la glace et même pour la briser.

Le Morse de l'Atlantique vit dans les eaux froides de l'océan Arctique, de la mer de Béring, de la Baie James et de la côte du Labrador. Jadis abondant dans le golfe du St-Laurent et dans les Maritimes, il a toutefois été exterminé par une chasse intensive à la fin du XVIIIe siècle.

Ce spécimen, acquis au Musée en 1917-1918, proviendrait des Escoumins, au Québec.

Crâne d'un morse muni de deux longues défenses.

Crédits : Musée de la nature et des sciences, Sherbrooke

Une navigation Flash est présente sur cette page. Si
vous ne la voyez pas, veuillez mettre à jour votre Flash Player
et assurez vous d'activer le Javascript.
Visionner sans Flash