Galerie Vignettes Histoires Contactez-nous Recherche
" La Beauce, Pays de l'Érable "
Musée Marius-Barbeau
Saint-Joseph-de-Beauce , Québec

Entrez

   Lorsque les Européens
débarquent en Nouvelle-
France, ils constatent que
les Amérindiens recueillent
l'eau d'érable. Les Français,
qui s'établissent en Beauce,
transportent avec eux des
chaudrons, et améliorent la
technique. En effet, ils font
bouillir puis évaporer l'eau

d'érable jusqu'à l'obtention
d'un sirop. L'entaille est
faite à la hache. L'eau
s'égoutte sur une planchette
de bois, la goudrille, puis
tombe dans un récipient.
L'évaporation se fait sur un
feu à ciel ouvert. Le sirop
d'érable est né !
   Communément appelée «

Pays de l'Érable », la Beauce
appartient à la grande région
de Chaudière-Appalaches. Elle
compte la plus importante
concentration d'érables à
sucre et de cabanes à sucre
au Québec. En effet, environ
2600 érablières y sont
exploitées. On y produit près
de 20 p. cent de la

production mondiale pour une
superficie de moins de 3750
kilomètres carrés. En Beauce,
la tradition acéricole est
importante et l'engouement
pour le sirop d'érable et sa
production est partout
palpable.
   La récolte de l'eau
d'érable et la production de

  Suivant
Avis importants  
© RCIP 2016. Tous droits réservés