Galerie Vignettes Histoires Contactez-nous Recherche
Du gramophone au satellite
Musée des ondes Emile Berliner
Montréal , Québec

Entrez

novembre 1887, que Berliner
inventera son gramophone et
le disque plat.
   Vers 1906-1907,
l'engouement pour les disques
et les gramophones est tel
que la compagnie Berliner
Gram-O-Phone s'installe sur
la rue Lenoir du quartier
Saint-Henri à Montréal.

L’usine est composée de deux
nouveaux édifices. En 1943,
ceux-ci seront remplacés sur
le site-même, par l'édifice
que nous y trouvons
aujourd’hui. En forme de « L
», l’usine dispose de larges
baies vitrées par lesquelles
passe la lumière naturelle.
Aujourd’hui, cet édifice est

considéré comme "un joyau du
patrimoine industriel
montréalais".
   En 1924, la Victor
Talking Machine devient
propriétaire de la compagnie
Berliner Gram-O-phone et en
1929, une fusion entre elle
et la RCA (Radio Corporation
of America) créé la nouvelle

compagnie RCA Victor. Pendant
les années 1930 et 1940, la
compagnie enregistre
plusieurs interprètes
canadiens sur disques 78
tours. De 1942 à 1945, la
production de radios
militaires s'intensifie chez
RCA pour être remplacée,
graduellement pendant la

Précédent Suivant
Avis importants  
© RCIP 2016. Tous droits réservés