Musée des Ursulines de Trois-Rivières
Trois-Rivières, Québec

Galerie Vignettes Histoires Contactez-nous Recherche
 

Sur les bancs d'école

 

 

TRANSCRIPTION

La relation avec les étudiantes, étant responsable des étudiantes, c'était plus facile. Mais, il reste que quant même, on était responsable de faire appliquer un règlement. Alors, le type de relation pouvait varier selon les circonstances. Alors, quand il fallait faire appliquer le règlement, je me devais, dès fois, de sévir. Mais, j'ai toujours essayé d'être ferme et, en même temps, d'être très bonne, très écoutante. Alors, il y avait la question, le pallier de règlement, la discipline. Mais, à l'occasion de l'animation des comités, c'était un autre genre de relation. Alors, c'était plus souple tout en ne perdant pas de vue l'objectif qu'on avait selon le comité à animer. Puis, il y avait aussi les rencontres de une à une. Alors, il y avait les confidences, les petits secrets, les problèmes avec d'autres professeurs, les problèmes avec les parents. Alors, dans ce temps-là, j'essayais de mon mieux de les écouter, de les encourager, d'être une bonne conseillère.

Soeur Denise Girard
Directrice de la vie étudiante au CMI de 1988 à 1992

 

Imprimer la page

Avis importants  
© RCIP 2019. Tous droits réservés