50/50 : Les anniversaires d'or de Wille O'Ree et d'Yvon Durelle

Créateur(s) : Le Temple de la renommee sportive du Nouveau-Brunswick

50/50 souligne le rôle important joué par deux grands Canadiens dans le domaine du patrimoine sportif du Nouveau Brunswick et la manière dont leurs exploits et leurs histoires ont inspiré des personnes de leurs communautés et d'ailleurs.

Willie O'Ree : Le premier hockeyeur noir de la Ligue nationale de hockey

Comme bien des jeunes Canadiens, O'Ree veut devenir hockeyeur, mais parce qu'il est noir, il doit surmonter encore plus d'obstacles que les autres pour réaliser son rêve. Après une brève carrière dans le hockey junior au Québec, il signe un contrat avec les Bruins de Boston. Malgré son talent et ce qu'il apporte à l'équipe, il est constamment vilipendé par des partisans et des joueurs d'équipes adverses en raison de la couleur de sa peau. Passant outre aux insultes raciales, aux menaces de mort et aux ennuis physiques, O'Ree continuera de jouer pendant 21 saisons dans 10 équipes professionnelles.

Yvon Durelle : Le pêcheur bagarreur

À l'époque où Maurice Richard personnifie les espoirs et les aspirations du peuple canadien-français, le boxeur Yvon Durelle fait de même pour les Acadiens du Nouveau Brunswick. Durelle remporte 31 de ses 35 premiers combats et sa fiche totalisera 87 victoires (dont 50 par knock out), 24 défaites, 2 matchs nuls et une victoire par défaut. Lors d'un discours qu'il prononce aux obsèques du sportif, le premier ministre du Nouveau Brunswick, Shawn Graham, qualifie ce dernier de « coeur de la communauté [..] un homme plus grand que nature qui laisse un héritage non seulement à tous les citoyens de la province, mais aussi à l'ensemble du pays ».

Visiter l'exposition :