Émélie Chamard, femme d'avant-garde

Créateur(s) : Musée de la mémoire vivante

Émélie Chamard, née en 1887 à L'Anse-aux-Sauvages, à Saint-Jean-Port-Joli, démontre très tôt une adresse hors du commun pour le tissage. Débrouillarde, cette femme à l'esprit d'entrepreneur, décide avec une voisine d'exposer ses catalognes et tapis sur la clôture pour les touristes en visite dans la région. Remportant un vif succès, elle fait construire une boutique-atelier près de la maison. Sa réputation lui vaudra aussi d'être nommée instructrice pour le ministère de l'Agriculture, soucieux de conserver les traditions artisanales québécoises. Enfin, elle ouvre un atelier-école dans sa maison, suivi d'un magasin qui existe encore aujourd'hui, L'artisanat Chamard.

Cette exposition dresse le portrait de cette femme d'avant-garde et fait comprendre pourquoi Saint-Jean-Port-Joli est devenue une destination touristique longtemps appelée « Capitale de l'artisanat ».

Visiter l'exposition :