L'évêque qui mangea ses bottes

Créateur(s) : Musée de la vieille église en rondins

Les missionnaires qui desservaient l'Arctique canadien ont été confrontés à d'innombrables obstacles et ont dû relever bien des défis. Cette exposition virtuelle raconte l'histoire de certains d'entre eux de la fin des années 1800 au 20e siècle, ainsi que le périlleux voyage d'une durée de 51 jours de l'évêque Isaac O. Stringer, qui lui valut le surnom étrange de « l'évêque qui mangea ses bottes ». Avec un diocèse englobant le Yukon et les Territoires du Nord-Ouest, depuis l'île Herschel dans le Grand Nord jusqu'au lac Athabasca au sud, les déplacements de ces missionnaires de l'Arctique constituent des moments légendaires de l'histoire du Canada.

Visiter l'exposition :