Les explorateurs

© 2007 Maritime Museum of British Columbia

Introduction

Les expéditions d’exploration vers le Pacifique Nord-Ouest ont débuté il y a de 10 000 à 13 000 ans lorsque des groupes ont voyagé de l’Asie vers l’Amérique du Nord sur un pont terrestre. Des milliers d’années plus tard, des marins autochtones, des marins chinois, des aventuriers de la Grande-Bretagne, des diplomates d’Espagne, des négociants canadiens et des militaires américains sont venus par mer et par terre. Parfois, ces hommes venaient dans le Pacifique Nord-Ouest en obéissant à des ordres et quelquefois, ils ont désobéi aux ordres pour pouvoir y aller.

Il y a quelques personnages clés qui se démarquent parmi les explorateurs, qui étaient de grands chefs et des penseurs. Les historiens discutent toujours de la motivation et de la personnalité de ces gens. Les expéditions nécessitaient des mois et même des années de préparation, des centaines de membres d’équipages, des patronniers de voiles, des menuisiers, des interprètes, des médecins, des guides et pilotes autochtones, des navigateurs, des hydrographes, des cartographes, des éditeurs et beaucoup, beaucoup d’autres personnes.

Les voyageurs autochtones utilisaient leurs canots pour aller marchander avec les autres nations du littoral. Béring et Chirikov ont éprouvé d’énormes difficultés à ramener des renseignements scientifiques et stratégiques en Russie. Bodega y Quadra et Malaspina se sont portés volontaires pour des missions dangereuses et indésirables pour avoir l’occasion de naviguer et de gravir les échelons. Galiano et Valdés ont navigué dans une expédition parallèle sous les ordres de Malaspina, qui leur a rapporté la notoriété. Cook a fait deux fois le tour du monde avant de mettre le cap vers le Pacifique Nord et Vancouver a appris à devenir capitaine sous ses ordres. Alexandre Mackenzie a voyagé dans les réseaux fluviaux vers l’Arctique et le Pacifique pour augmenter la portée du commerce canadien des fourrures. Lewis et Clark ont marché et pagayé à travers l’Amérique du Nord longtemps après les autres expéditions, mais avec un intérêt d’expansion renouvelé pour le compte de l’armée des États-Unis. Certaines expéditions demeurent des légendes, y compris celle de sir Francis Drake, qui a probablement atteint le Pacifique Nord-Ouest, et celles des jonques chinoises et japonaises qui ont navigué vers l’Est, vers le littoral mystérieux et inconnu de l’Amérique du Nord.

Page d'accueil du Centre des enseignants | Trouvez des ressources d'apprentissage et des plans de leçons