Abstraction
Appellation donnée à l’une des tendances majeures dans la peinture et la sculpture au XXe siècle, qui supprime toute référence au monde extérieur pour se concentrer sur les éléments plastiques en eux-mêmes.

All-over
Technique picturale qui abolit le point de vue central par la répartition de la peinture de manière égale sur toute la surface et sans structure de composition.

Aplat
Surface d’une même couleur appliquée uniformément.

Appropriation
L’appropriation est une stratégie qui consiste à prendre possession d’images ou d’objets, principalement de la culture populaire, dans le but de formuler un commentaire critique sur la société ou de remettre en question le statut d’auteur.

Autobiographique
L’autobiographie est l’histoire personnelle d’un individu racontée par lui-même. Elle offre un aperçu de la relation qu’il entretient avec son vécu, ses souvenirs.

Autoportrait
Portrait d’un artiste réalisé par lui-même. L’autoportrait est un genre reconnu depuis la Renaissance, période où la notion d’individualité devient un véritable centre d’intérêt. Ce type de représentation mène parfois à la production d’images réflexives, où l’auteur s’interroge sur sa propre figure.

Autoréférentialité
En peinture, l’autoréférentialité est présente lorsque l’énoncé de l’œuvre ne renvoie qu’à lui-même, en d’autres mots, lorsque le sujet et le contenu de l’œuvre s’interrogent sur la peinture.

Citation
L’utilisation de la citation est une approche très prisée au sein des pratiques actuelles. Elle consiste à faire mention d’une œuvre d’un autre artiste et vise à être reconnue et vise à être reconnue.

Collage
Le terme désigne un procédé qui consiste à réunir différents matériaux (morceaux de papier, photographies, coupures de journaux, résidus, petits objets, etc.) et à les coller sur un support. L’œuvre qui en résulte joue ainsi sur la juxtaposition des éléments et la création de rapprochements entre les matières. Le collage est une technique qui a été introduite par les cubistes dans la peinture et qui l’a complètement renouvelée en rendant possible l’ajout d’éléments et de matériaux non artistiques.

Composition
La composition désigne l’organisation interne d’une œuvre d’art et l’agencement de l’ensemble des éléments picturaux : l’harmonie des couleurs, la disposition générale des lignes, le mouvement, les jeux d’ombres, etc.

Contraste
Opposition entre les éléments d’une même structure. Dans le cas de la couleur, le contraste désigne la différence entre les couleurs claires et les couleurs foncées. Le contraste peut être fort ou faible.

Couleurs complémentaires
Les couleurs complémentaires sont celles qui sont diamétralement opposées sur le cercle chromatique et qui, combinées, attirent l’attention et créent un impact visuel. (Ex. : bleu et orange, jaune et violet, rouge et vert.)

Dripping
Manière de peindre popularisée par l’artiste américain Jackson Pollock et associée à l’Expressionnisme abstrait, un mouvement américain des années 1950. Le dripping consiste à placer la toile à l’horizontale sur le sol et à étaler la peinture en s’aidant d’un bâton ou en la laissant s’égoutter par le fond percé d’un contenant.

Empâtement
Terme désignant à la fois une couche épaisse de matière colorante ainsi que la technique d’application de l’artiste.

Environnement
L’environnement désigne un type d’œuvre d’art apparu dans les années 1960. Il s’agit généralement d’un espace créé par un artiste, dans lequel le spectateur peut se déplacer. Les éléments qui s’y trouvent étant disposés selon les intentions de l’artiste, leur perception devient tributaire du lieu qui les abrite.

Esquisse préparatoire
Première étude d’une œuvre à venir. L’esquisse est souvent réalisée à la hâte afin de relever les éléments fondamentaux d’un sujet en devenir.

Ex-voto
Désigne un tableau ou un objet que l’on offre à une divinité pour obtenir ses grâces ou ses faveurs ou pour la remercier d’un vœu exaucé. La peinture votive a été très populaire en Nouvelle-France.

Facture
Terme relatif à la peinture qui désigne la manière dont une œuvre d’art est composée sur le plan technique ainsi que la manière particulière de peindre d’un artiste.

Figuration
La figuration désigne la représentation du monde réel et prend pour modèle ses objets. Il s’agit d’une imitation de la réalité, bien que les images qui en découlent puissent être réalistes, imaginaires ou déformées.

Hard-edge
Style d’abstraction apparu dans les années 1950 et caractérisé par des formes géométriques aux contours nets et aux couleurs vives.

Iconographie
Ensemble des représentations figuratives d’un sujet. L’iconographie désigne autant les thèmes, les symboles, les personnages et les couleurs associés à un sujet que les conventions visuelles qui permettent de l’identifier.

Illusion picturale
Qui donne une impression de réalité et un effet de présence aux objets représentés par l’utilisation du trompe-l’œil notamment. Une autre forme d’illusion dans la construction de l’image picturale est celle du relief et de l’espace tridimensionnel obtenus par l’emploi du modelé et de la perspective.

In situ
Expression latine qui signifie « sur place ». L’in situ caractérise une forme d’art répandue, où l’œuvre est créée en fonction d’un site. Souvent éphémère, quoique pas exclusivement, l’œuvre in situ est indissociable du lieu où elle a été créée.

Langage plastique
De la même façon que le langage verbal s’énonce à travers un vocabulaire, les œuvres d’art sont des moyens d’expression qui reflètent et communiquent la pensée d’un artiste. Le langage plastique s’exprime par la combinaison d’éléments tels que les matières, les formes, les lignes, les couleurs, les valeurs, les textures, les motifs et les volumes.

Miniature
Peinture de très petit format représentant souvent des portraits, exécutée sur différents supports et fort répandue jusqu’au XIXe siècle. Par extension, le terme désigne un objet d’art de petite dimension.

Monochrome
Qui comporte une seule couleur. Toutefois, l’unité de couleur n’exclut pas la diversité des nuances. C’est ainsi que les peintures en camaïeu ou en grisaille, tout en étant monochromes, peuvent présenter une grande richesse de nuances.

Narration
La narration se trouve à être l’histoire, le récit qui est raconté dans la peinture.

Palette
À l’origine, mince plaque de bois, de métal, de porcelaine ou de plastique, de forme ovale, souvent percée d’un trou permettant le passage du pouce, sur laquelle le peintre dispose et mélange ses couleurs. Ce terme en est venu à désigner, par métonymie, la gamme des couleurs qu’utilise un artiste.

Paysage

Genre artistique pratiqué depuis les origines de l’histoire de l’art et qui devient reconnu à la Renaissance. S’il consiste en une représentation de la nature où peuvent se retrouver personnages, animaux, objets ou éléments d’architecture, il propose également une réflexion sur la place qu’occupe l’être humain dans la nature.

Perspective
La perspective est le rendu, par l’utilisation de conventions, de la perception visuelle. Elle donne l’illusion de la profondeur et du volume sur une surface bidimensionnelle. La perspective est un élément fondamental dans l’art figuratif du monde occidental.

Pochade
De petit format, la pochade est une forme de croquis en couleur d’une scène ou d’un paysage, généralement exécutée à l’extérieur. À la différence de l’esquisse, la pochade constitue par elle-même un tableau.

Portrait
Représentation d’une personne par le dessin, la peinture, la sculpture, la photographie, etc. Le genre du portrait ne consiste pas seulement dans la retranscription des traits physiques d’un individu, mais aussi dans la représentation de son tempérament et de son caractère. Le portrait a une valeur de mémoire et même de promotion.

Push-and-pull
Théorie et pratique de la couleur développée par le peintre américain Hans Hofmann et basée sur l’observation qu’une fois juxtaposées certaines couleurs donnent l’impression d’avancer alors que d’autres semblent reculer. Le push and pull entre l’arrière-plan et le premier plan a pour effet de créer une tension visuelle, produisant ainsi une illusion de profondeur et de mouvement.

Repentir
Inscription apparente sur l’œuvre finale, qui tend à masquer une rectification faite lors de la réalisation de la composition.

Sérigraphie
Technique d’impression qui utilise des écrans de soie entre l’encre et le support. La sérigraphie repose sur le principe du pochoir, les parties des écrans qui correspondent à l’image étant laissées libres.

Stratification
Accumulation de couches de peinture les unes par-dessus les autres.

Tondo
Terme italien qui provient du mot rotondo (rond) et dont l’utilisation remonte à la Renaissance pour désigner une peinture réalisée sur un support de forme arrondie.

Trompe-l’œil
Technique picturale qui joue sur les lois de la perspective pour créer l’illusion de la réalité. Les artistes utilisent cette méthode pour peindre des espaces en trois dimensions sur une surface bidimensionnelle.
Julie Bélisle, Marie-Eve Beaupré

© 2013, Galerie de l'UQAM. Tous droits réservés.

Page d'accueil du Centre des enseignants | Trouvez des ressources d'apprentissage et des plans de leçons