Peinture canadienne - Chronologie : 1931-1960

Voici quelques repères historiques utiles pour connaître l’histoire et l’évolution de la peinture au Canada. Période 1931-1960.

1931
Dernière exposition officielle du Groupe des Sept au Musée des beaux-arts de l’Ontario, à Toronto. Le style développé par le Groupe va se répandre chez les artistes canadiens jusqu’à la fin des années 1950.

Création de la Vancouver Art Gallery à Vancouver.

1933
Formation du Canadian Group of Painters, qui succède au Groupe des Sept et réunit 28 artistes venant d’un peu partout au Canada.

Ouverture du Musée de la province de Québec (aujourd’hui le Musée national des beaux-arts du Québec) à Québec.

1938
Création du Groupe de l’Est à Montréal, une association qui réunit notamment les artistes Goodridge Roberts, John Lyman et Jori Smith.

Exposition A Century of Canadian Art, organisée par le Musée des beaux-arts du Canada et présentée à la Tate Gallery, à Londres.

1939
Création de la Société d’art contemporain / Contemporary Arts Society à Montréal (John Lyman, Paul-Émile Borduas, Louis Muhlstock, Goodridge Roberts, Prudence Heward, Alfred Pellan, Marcel Barbeau, Fernand Leduc, Jean-Paul Riopelle…).

1941
Organisation par André Biéler, avec l’aide d’Harry McCurry, le directeur du Musée des beaux-arts du Canada, d’une conférence à Kingston visant à réunir la communauté artistique canadienne et à briser l’isolement des artistes. La réunion mène à la création de la Fédération des artistes canadiens, dont le mandat est de définir le rôle des artistes dans la société.

1942
Naissance du mouvement automatiste lors d’une exposition de Paul-Émile Borduas au théâtre de l’Ermitage à Montréal (Marcel Barbeau, Jean-Paul Riopelle, Roger Fauteux, Marcelle Ferron, Pierre Gauvreau, Fernand Leduc, Jean-Paul Mousseau, Françoise Sullivan, Claude Gauvreau, Thérèse Renaud, Françoise Riopelle, Jeanne Renaud, Madeleine Arbour, Muriel Guilbault, Maurice Perron et Bruno Cormier).

1945
Organisation conjointe et présentation de l’exposition Le développement de la peinture au Canada, 1665-1945 / The Development of Painting in Canada, 1665-1945par le Musée des beaux-arts de l’Ontario, le Musée des beaux-arts du Canada, le Musée des beaux-arts de Montréal et le Musée national des beaux-arts du Québec.

1946
Première exposition collective des Automatistes à Montréal.

1947
Présentation de l’exposition Canadian Women Artists au Riverside Museum, à New York. Celle-ci est organisée par le Conseil national des femmes du Canada en collaboration avec le Canadian Art Council et le National Council of Women of the United States of America.

1948
Publication du manifeste des Automatistes, Refus Global.

Publication de Prisme d’yeux par Alfred Pellan en réaction au regroupement des Automatistes et formation d’un regroupement d’artistes du même nom (Louis Archambault, Léon Bellefleur, Jean Benoit, Jacques de Tonnancour, Albert Dumouchel, Gabriel Filion, Pierre Garneau, Arthur Gladu, Lucien Morin, Mimi Parent, Jeanne Rhéaume, Goodridge Roberts, Roland Truchon, Gordon Webber).

L’Art Association of Montreal (créée en 1860) adopte le nom de The Montreal Museum of Fine Arts, appellation qui deviendra officiellement bilingue en 1960.

1952
Pour sa première participation à la Biennale de Venise, le Canada est représenté par quatre peintres : Emily Carr, David Milne, Goodridge Roberts et Alfred Pellan.

1953
Tenue de l’exposition Abstracts at Home au magasin Simpsons de Toronto, qui conduit à la formation du Groupe des Onze (Jack Bush, Oscar Cahén, Hortense Gordon, Thomas Hodgson, Alexandra Luke, J. W. G Macdonald, Ray Mead, Kazuo Nakamura, William Ronald, Harold Town et Walter Yarwood).

1955

Publication du manifeste des Plasticiens à l’occasion d’une exposition qui regroupe quatre de ses membres : Louis Belzile, Fernand Toupin, Jean-Paul Jérôme et Jauran (Rodolphe de Repentigny).

Première édition de la Biennale de peinture canadienne organisée par le Musée des beaux-arts du Canada et destinée à circuler dans l’ensemble du pays. L’événement, qui aura lieu jusqu’en 1968, a pour mandat d’illustrer l’évolution de la peinture contemporaine faite au Canada.

1956
Fondation de l’Association des artistes non figuratifs de Montréal, qui compte parmi ses membres des Plasticiens et des Automatistes. Fernand Leduc en est le président fondateur.

Exposition Canadian Abstract Painting présentée au Musée des beaux-arts du Canada, à Ottawa, avant de circuler dans de nombreuses institutions aux États-Unis.

1957
Mise sur pied du Conseil des Arts du Canada par le Parlement.

1959
L’artiste américain Barnett Newman est invité à offrir un atelier à Emma Lake, dans le nord de la Saskatchewan. Il s’agit d’un atelier d’été pour artistes professionnels administré par l’école d’art de l’Université de Regina et animé par différentes figures du milieu artistique (Jack Shadbolt, Clement Greenberg, Anthony Caro).
Galerie de l'UQAM

© 2013, Galerie de l'UQAM. Tous droits réservés.

Page d'accueil du Centre des enseignants | Trouvez des ressources d'apprentissage et des plans de leçons