Dans le sous-bois de la forêt laurentienne, les plantes sont soumises à des conditions très variables de lumière et de température selon les saisons.

Au printemps, le sol se réchauffe, les plantes qui croissent sous les grands arbres profitent de cette chaleur et de la lumière abondante pour se développer, accumuler des réserves, fleurir et produire de petits fruits.

L’été venu, le feuillage des arbres empêche une grande partie de la lumière du soleil d’atteindre le sol. La floraison se termine. En plus de leurs fleurs et leurs fruits, certaines plantes perdent également leurs feuilles et ne subsistent que sous la forme d’un bulbe ou de rhizomes dans le sol.

Les réserves accumulées dans ce bulbe ou ces rhizomes permettront à la plante de survivre et même de se développer dans le sol jusqu’au printemps suivant.
Biodôme de Montréal

© Biodôme de Montréal, 2005. Tous droits réservés

Page d'accueil du Centre des enseignants | Trouvez des ressources d'apprentissage et des plans de leçons